Projet U2P – Appel à projets du Fact pour la transition écologique

Le Fonds pour l’amélioration des conditions de travail (Fact)* a lancé un appel à projets pour soutenir les transitions écologiques, économiques et sociales des entreprises en prenant en compte les conditions de travail. Zoom sur l’appel à projets lancé en 2021 et dont l’accompagnement est en cours pour trois porteurs en Pays de la Loire.

 

U2P Pays de la Loire, porteur de projet

L’U2P, Union des entreprises de proximité, est l’une des 3 organisations patronales interprofessionnelles françaises. Elle représente plus de 3 millions d’entreprises de proximité, dans les secteurs de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales. Elle réunit 5 organisations : la CAPEB (bâtiment), la CGAD (alimentation et hôtellerie-restauration), la CNAMS (fabrication et services), l’UNAPL (professions libérales) et la CNTAP (travaux publics et paysage).

Par sa mission, l’U2P est un interlocuteur clé des pouvoirs publics et une voix décisive pour les entreprises, en particulier celles de proximité.

En 2021, l’U2P Pays de la Loire a répondu présente à l’appel à projets du Fact ayant pour objectif d’accompagner les transitions écologiques, économiques et sociales.

Plusieurs parties prenantes sont mobilisées sur ce projet :

Armelle Maréchau et Sonia Chapron, chargées de mission U2P et Elisabeth Fessart, déléguée générale U2P; accompagnées de Anne-Laure Guiheneuf et Julien Laur de l’agence DECLIC ainsi que de la CPRIA (Commission Paritaire Régionale Interprofessionnelle de l’Artisanat). L’U2P est soutenue financièrement par le Fact et Nantes Métropole.

 

Quel est le projet ?

En tant qu’organisation patronale, l’U2P Pays de la Loire joue un rôle majeur dans la transmission et le développement des questions de transitions écologiques, économiques et sociales auprès des TPE.

Pour l’U2P, ce projet vise à :

  • Utiliser le dialogue social comme levier pour associer les salariés aux transformations et aux projets stratégiques d’entreprises face aux transitions écologiques, économiques et sociales
  • Passer par l’analyse du travail pour accompagner la TPE face aux changements qu’elle rencontre
  • Faire connaitre l’écosystème d’expertises sur le sujet et en faciliter l’accès aux TPE
  • Permettre aux organisations professionnelles de développer leurs compétences au bénéfice des entreprises adhérentes

Pour ce faire, l’U2P prévoit la mise en place de plusieurs actions :

Dans un premier temps, mobiliser les organisations professionnelles pour faire un retour d’expérience auprès d’entreprises déjà̀ engagées dans les transitions et ayant associé les salariés aux actions conduites.

Puis à partir de ces enseignements, réaliser des fiches-pratiques et des ressources pour formaliser et valoriser les démarches existantes.

Dans un second temps, identifier de nouvelles entreprises et les accompagner (diagnostic+ accompagnement individuel/plan d’action)

Enfin, diffuser et essaimer les bonnes pratiques via le salon social change de Nantes Métropole par exemple.

 

Pour partager et faire connaitre les enseignements de ce projet, les livrables suivants sont envisagés :

  • Vidéo de témoignages d’entreprises
  • Articles et témoignages de chefs d’entreprises et de salariés via les réseaux sociaux et les journaux des OP
  • Fiches de bonnes pratiques fournissant des repères pour les TPE
  • Webinaire sur le thème « définir son projet de transition écologique et le co-construire avec ses salariés »

 

Où en sommes-nous en juin 2022 ?

Les organisations professionnelles ont été mobilisées d’une part pour identifier des entreprises ambassadrices et celles souhaitant être accompagnées et d’autre part pour un premier temps de sensibilisation. Sur ce point, un second temps est prévu en septembre.

Trois entreprises ambassadrices ont terminé leur retour d’expériences (deux sont en cours), les premiers éléments d’une fiche de bonnes pratiques se structurent et la matière ne manque pas !

Restez en lien, un point à mi-projet vous sera proposé début 2023 !

 

« Nous travaillons sur le dialogue social depuis plus de 20 ans »

A l’occasion de la SQVT 2022 (Semaine pour la Qualité de Vie au Travail), Armelle Maréchau de l’U2P Pays de la Loire est revenue en vidéo sur les motivations qui ont poussé l’U2P à participer à cet appel à projets, ainsi que la corrélation entre les problématiques de transitions et la question du sens au travail.

 

L’appel à projets du Fact pour «Accompagner les transitions écologiques, économiques et sociales»

Avec les questions de l’habitat et de la mobilité, les façons de produire et de consommer sont au cœur des transitions écologiques, économiques et sociales en cours et à venir. Si la modernisation des équipements constitue un enjeu clef pour répondre aux défis qui s’annoncent (notamment énergétiques), elle n’épuise pas pour autant les problématiques à prendre en charge. Les questions d’organisation, d’emploi, de compétences, de dialogue social et de conditions de travail s’avèrent tout aussi déterminantes pour soutenir et réussir les changements attendus. Les enjeux écologiques, économiques et sociaux doivent être au cœur de la stratégie de l’entreprise et concerner toutes ses fonctions.

Dans cette perspective, les pouvoirs publics enclenchent un mouvement progressif d’intégration des paramètres environnementaux dans l’agenda social des entreprisesUn projet de loi portant sur la lutte contre le dérèglement climatique et visant le renforcement de la résilience face à ses effets est aujourd’hui débattu au Parlement, et discuté dans l’espace public suite aux diverses productions du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et aux travaux de la Convention citoyenne pour le climat. A ce stade, ce projet de loi prévoit d’une part que la gestion prévisionnelle des emplois et compétences soit conçue et mise en œuvre pour répondre aux enjeux de la transition écologique, et d’autre part que l’employeur informe et consulte le Comité social et économique (CSE) sur les conséquences environnementales de l’activité de l’entreprise.

 

Quels types de projets étaient attendus ?

Dans ce contexte, il apparaissait nécessaire d’accompagner les entreprises, en particulier les TPE/PME, pour qu’elles intègrent ces enjeux dans leurs organisations et qu’elles mettent en œuvre ces transitions de façon concertée avec les salariés et leurs représentants. Au-delà des intentions affichées dans le cadre de politiques RSE, il s’agissait alors pour les entreprises d’engager et de mettre en œuvre des transformations importantes dans leur manière de faire –  tant en matière d’organisation productive, que de dialogue social ou de pratiques RH pour gagner en performance, en soutenabilité et en attractivité. Pour soutenir et réussir les changements attendus, des démarches devaient également être engagées à l’échelle des territoires et des branches professionnelles.

 

*Qu’est-ce que le FACT ?
Qui peut en bénéficier ?